On va faire le tour du monde, le tour du monde, le tour du monde, on va faire le tour du monde, pis on va aimer çâââ.

Bienvenue à bord,
de ce petit avion,
de la grandeur comme ça

252129_10150279002975390_5178469_n

On ira nulle part, en faisant mille détours pour s’y rendre, quesser tu veux, on est jamais pressés quand on est ensemble en plus, pour notre prochain voyage, on se rend à l’évidence, fuck on l’a pas vue venir.

Tka on ira au fond des choses,
faire le tour du monde qu’on connaît, celui qu’on connaît moins aussi inquiète-toi pas, tu vas les faire tes découvertes, je te regarderai aller, je prendrai des notes en prose versifiée.
On règlera son sort, au monde, son compte, au monde.

Je veux aller sur la lune avec toi
Cent fois, aller-retour
Manger de la pizza avec toi pis que t’écrives mon nom en ketchup dessus, tu trouves toujours ça full drôle faire ça, ça pis le licher après, it’s ok with me.

Aller au bout du monde, on va l’explorer de la racine de ses cheveux jusqu’à la plante de ses pieds, en passant par ta chambre, on tourne à gauche dans la mienne, on pognera le fix sur mes posters, les pieds accotés sur le mur, on ira voir tes parents, sont smatts, ta mère nous fera un lunch pis des caresses avant de partir, ton père pleurera pas fort parce que c’est un homme un vrai, on boira 32 café avec eux, on dira salut à ta soeur je la trouve tellement belle peut-être je vais lui passer la main dans les cheveux ou te dire pas fort : «j’aimerais ça qu’elle m’aime comme je l’aime» après ça on sacrera notre camp à l’autre bout de la terre ferme et de la terre molle que d’autres appellent l’eau beeeeonnn.

Dors bien, mon amou’
Demain on part pour 2 minutes
Sauf, ce sera écrit 3 ans sur le calendrier, oups
C’est pas parce qu’on est pas sous le même toit, qu’on est pas dans le même bateau, c’est ce que je me tue à te dire. Je me tue pas vraiment, mais je m’époumone c’est pas se tuer mais ça fait mal pareil don’t try this at home, c’est pas non plus parce que t’es grand que tu te sens pas petit, tu catches.

Ok, on pratique;
«Y’a-t-il un commandant à bord»
Tu réponds : Oui
That’s it.

Je vais avoir mon propre avion, je vais me parker à tes côtés : «Yesss hello, ah ben bonjour monsieur 18 comment allez-vous, avez-vous croiser monsieur 10 aujourd’hui?» (joke de STM à bord d’un 6-49, l’avion-loterie dans laquelle j’aurai gagné mon permis). Je sais déjà ce que tu vas dire, tu vas dire : Ouashhhhhahahahaha.

Pourquoi tu fais semblant que tu comprends pas le polonais, ça m’étonne chaque fois qui est-ce que tu penses avoir avec ta langue familiale inventée, parle-moi avec les yeux ça fait l’affaire voyons. Je vais mettre mes cheveux dans ton poil de chest encore et toujours, on sera pas pressés de faire le tri, (this you poil, this mine, giveeeee ok on recommence).

Je peux te montrer à faire de l’héroïne si tu veux passer le temps quand on sera séparés, c’est pas compliqué c’est ça que j’écoutais dans ma chambre l’autre fois pendant que tu t’occupais du reste du monde, tu sauves le monde tout le temps mettons un monde par jour, c’est pas rien, Docteur Dodo. L’autre jour, moi j’ai sauvé une araignée pis quand je dis ça c’est que je l’ai pas tuée finalement, c’est rien ça comme sauvetage, faut j’arrête de parler de ça comme d’un sauvetage. Je te fais une promesse de sauvetage; si un jour t’es toi-même trop fatigué, je vais prendre le relais, je te réparerai le cœur-moteur, je revisserai tes grandes jambes-roues slakes, réalignerai tes ailes-bras, j’mettrai du café-gasoline su’l poêle, après ça je te prendrai sur mon dos et je t’emmènerai dormir longtemps, je m’allongerai à tes côtés, en cas de panique saches que moi je dormirai pas, je vais te regarder le faire, le dodo, de temps en temps je te toucherai avec mon index pour me rendre compte que t’es là, de temps en temps me je me coucherai sur le dos pour juste t’écouter respirer. Et voilà, c’est comme ça qu’on fait de l’héroïne. Faut pas en faire trop souvent, on le sait nous deux, on a tendance à exagérer un sur l’autre, dans ma tête, c’est en désintoxe que tu t’en vas.

T’es mon fix, mon fix.

Va-t’en loin inquiète-toi pas pour le reste, je vais toujours boire la blanche dans les 12 de Boréale ok t’auras jamais à boire la blanche, aussi je vais aller avec Boobie au Vices il se rendra pas compte que je suis pas toi, je porterai ma grande âme pour te ressembler. Quand on va se revoir ça va rien changer à ce qu’on fait d’habitude je te jure, tu vas conduire notre avion jusqu’à l’autre boute de quelque chose pis je vais être le dijé, en même temps, je vais te dire à gauche, à droite, merci beaucoup, faut pas oublier ça, quand mon cœur s’emballera tu diras ok on va s’arrêter deux secondes, après ça on va repartir 12 ans en quelque part je te dis on est pas pressés, on va aller passer six mois à l’épicerie, on va faire semblant qu’on sort ensemble on est full bons là-dedans quand je te dis pas qu’on est entrain de faire semblant, faire semblant c’est pas ton fort, j’pas fâchée quand j’y pense, c’est quand même rare des gens comme toi, dans le sens qui ont ta face en même temps que tes valeurs. Ma mère dit : «Y’a vraiment une gueule de star de cinéma» et je réponds rien vraiment je fais toujours ça quand je trouve que les gens ont raison et que je sais pas quoi ajouter qui a l’air intelligent. La preuve l’autre fois t’as dit : «Peut-être qu’on se revoit pas avant un bout» j’ai rien répondu à part peut-être: «hmm» si je me souviens bien, mais tu sais je me souviens jamais très bien alors sans doute que j’ai rien répondu.

Sais-tu quoi
Avec toi, c’est comme si on jouait toujours au jeu de la confiance pis que c’est toi qui gagnes tout le temps, mais je me tanne pas de jouer, tu dis ouin mais y’a pas vraiment juste un gagnant au jeu de la confiance, si c’est joué comme du monde les deux gagnent AYE LE PHILOSOPHE silencio leviosa ok. Je ferme les yeux je me pitche dans le vide pis tu m’attrapes, tu gagnes (ma confiance), tout le temps. Y’a des affaires qu’on dit juste au monde qu’on sait qui va rester, c’est peut-être pour ça que je me parle toujours dans ma tête ou à toi su’l balcon le soir tard, mais juste quand y fait noir comme ça tu sais pas quisser qui dit ces énormités-là. Tu t’en doutes là t’es pas attardé mental, mais tu souris, juste. Pas juste un sourire, quand même. Le genre sourire qui dit j’te vois pas ma maudite, mais si j’te pogne, j’te sac’ su’ ton lit avec un bas dans yeul’. Y’a que toi pour me sacrer des bas dans yeul’ et que je RISE je te jure.

2013-06-28 02.20.26

*** T’es pas capable de faire semblant, mais je vais mettre ma petite robe noire tu vas bander pour vrai anywayz.