Madame Munger.

Le lundi, mon cadran sonne à 7 :00, je ne fais pas snooze, je me lève. La plupart du temps je suis même déjà réveillée. Je prends mon linge, je vais prendre ma douche, je descends déjeuner. Hélène est là, mon père est déjà parti, ma sœur est pas encore levée. Je dis pas bon matin à Hélène, elle sait qu’il me faut un certain temps pour être de bonne humeur le matin. L’année passée, j’avais dit à un gars que je l’aimais pis il m’avait dit qu’il allait y réfléchir, j’étais ben énervée pis j’avais presque pas dormi de la nuit. Le lendemain matin j’avais dit bon matin à Hélène et était tellement excitée, elle m’avait posé plein de questions, ça m’avait tapper sur les nerfs. Depuis ce temps-là je lui dis jamais bon matin. Elle lit le journal. Je m’installe à table, je mange mes céréales, je regarde sur Facebook. Souvent, Corine est connectée et on se donne des nouvelles de likes. Ça ça veut dire qui qui a liké quoi dans nos affaires la veille. Des likes c’est quand quelqu’un est d’accord avec ce que tu fais. Des fois, j’ai jusqu’à 16 notifications quand je me lève, parce que j’ai pas le droit de dormir avec mon cell. Des notifications c’est pour t’avertir que quelqu’un a fait de quoi sur ton compte genre un like ou écrit sur ton mur ou t’invite à un événement. Ma sœur se faire souvent inviter à des évènements, moi moins, mais c’est parce que je suis plus jeune. En tout cas, je vais me brosser les dents, on part pour l’école. Ma sœur dort encore.

 

J’arrive toujours à l’école vraiment trop tôt à cause qu’Hélène travaille proche alors elle me conduit. Souvent j’en profite pour faire mes devs. Ou écouter des vidéos sur YouTube. YouTube, c’est comme une place où tu peux mettre toutes tes vidéos de famille, mais à la même place tous au même endroit pis que tout le monde peut les voir en même temps, faque c’est pratique. Vers 8 :30 Corine arrive, elle me parle de son père qui l’a fait toujours vraiment suer. Moi j’y dis toujours que c’est pas normal qu’il la laisse pas vivre de même. Elle devrait faire quelque chose. L’autre jour j’ai eu l’idée qu’elle pourrait y écrire une lettre qu’elle laisserait dans son char genre ou de quoi de même pis que dedans elle dirait des affaires que lui fait qui y font de la peine à elle. Elle m’a dit qu’elle allait y penser, mais que c’était une bonne idée. Mes amies disent souvent que j’ai des idées d’artiste, genre une lettre, eux autres ils n’y auraient pas penser, mais pour moi, c’était comme évident. Par exemple, quand la prof nous a parlé d’avoir une correspondance avec du monde de l’âge d’or, vous par exemple Madame Munger, moi j’ai trouvé ça une bonne idée, mais le reste du monde dans ma classe moins. Moi je trouve que c’est très facile à date faut juste expliquer mieux les choses pour bien se comprendre car nous ne faisons pas les mêmes choses, c’est sûr.

Vers 9 :00, la cloche sonne, on monte en haut. Là on s’assoit et la prof nous explique ce que ça va être son cours. Moi, j’ai remarqué quelque chose. Quand il fait beau, le monde chiale plus à propos du contenu du cours, parce qu’ils sont réveillés. Quand il fait moins beau, le monde chiale moins, mais c’est seulement parce qui sont pas encore vraiment réveillés le matin. Vous, remarquez-vous des affaires, Madame Munger? Les cours d’histoire, c’est intéressant. Il y a souvent des films. Souvent aussi j’ai juste hâte au dîner. L’assiette chinoise c’est la meilleure que je trouve. Mon père dit souvent que je suis gourmande. Vous, êtes-vous gourmande, Madame Munger?

Hélène vient me chercher à l’école après son travail. On rentre ensemble à la maison en écoutant la radio parlée. En fait, je dis ça, mais moi, je ne l’écoute pas et je soupçonne qu’elle non plus. Elle est toujours dans la lune. Parfois je dois lui dire : « C’est vert. » et elle s’excuse. Elle me demande : «Belle journée?» Je dis : «Oui, toi?» Elle dit : «Oui, merci.» Ça me fait rire qu’elle dise oui merci. Je dis que c’est drôle, mais je ne ris pas, sinon ce serait bizarre. Je pense que mon père et moi on est des bons colocs pour Hélène. Je fais mon lavage. Je suis la seule de mon âge que je connais qui fait son lavage. Vous, faites-vous encore votre lavage dans votre maison de la résidence?

 

La fin de semaine, je vais soit chez Corinne soit chez une autre de mes amies, mais souvent plus chez Corinne parce je peux dormir chez Corinne parce que mes parents connaissent ses parents. J’aime mieux ça dormir chez mes amies parce qu’on peut jaser plus longtemps. C’est drôle parce que je vais vous confier quelque chose. La semaine passée, Corinne et moi nous avons commencé à fumer. On a pris des cigarettes à son père. Je me dis que pour commencer à fumer, il faut vraiment vouloir que ça arrive. Ça goûte rien de bon et ça étourdit. Vous, fumez-vous Madame Munger? Je pense quand même que je vais me forcer. Pour apprendre à fumer, je parle. Au moins pour ne pas m’étouffer la première fois que j’irai à un party. C’est sûr que fumer, ce n’est pas nécessaire, même que c’est mieux que non, mais j’arrête pas d’y penser depuis, on dirait que je suis déjà peut-être accro. À suivre.

 

Sinon, je ne sais pas très bien quoi vous dire d’autre, c’est pas mal ça ma vie. Le dimanche, on va bruncher en famille avec ma grand-mère qui doit avoir votre âge ou peut-être un peu moins vieille. En tout cas elle dit jamais rien. Elle dit qu’à son âge, on aime mieux écouter. Moi, je me dis que c’est parce que ma sœur est trop accaparante. Ma sœur a 21 ans. C’est déjà arrivé qu’elle pleure parce qu’elle était trop stressée. Ça ne me dérange pas les gens qui sont stressé, mais de là à pleurer je ne sais pas.

 

En tout cas, j’attends de vos nouvelles. Avez-vous des petits enfants? Est-ce que vous avez un mari? Vous avez fait quoi dans votre vie? Vous me le direz si vous aimez mieux que je vous tutoie, ça me dérangera pas. Est-ce que vous avez reçu d’autres lettres pendant la guerre? C’était comment la guerre? Moi je suis chanceuse je suis née dans la paix. Il n’a plus de guerre, c’est mieux comme ça je trouve.

 

À bientôt,

 

Laurie (Low-Riz)