Poème saoul.

(J’ai gardé la mise en page initiale. Poème écrit jeudi dernier, le temps d’une chanson)

J’ai pissé tellement vite
ça l’a fait vibrer mes fesses
Je vous l’avais dit les filles
que je vous décevrais pas

À part ça c’est bien connu
à côté de chaque toilette
y devrait y avoir une tente à poud’
Le 3/4 de mes filles attendraient moins
pour pisser

Ça gosse un peu attendre
la vessie pleine
quand l’autre 1/4 de mes filles
utilise la belle eau potable
pour pisser de l’eau pleine de poud’

(lol)