Chronique d’un amour au quotidien. Deuxième.

En couple depuis maintenant huit mois, François et Marie-Pier. Il travaille, elle étudie.

INTERVIEWER-TCHILL-MOI
Comment ton amour pour Valérie se traduit-il au quotidien?
INTERVIEWÉ EN MARS-LUI
Je ne connais pas de Valérie, tu veux sans doute parler de Marie-Pier.
Je ris parce que je suis même pas pompette, comme la plupart du temps où je fais mes entrevues d’amour au quotidien.
INTERVIEWER-TCHILL-MOI
Oui! En effet, comment ton amour pour Val…Marie-Pier se traduit-il au quotidien? Voyons pourquoi je l’appelle Valérie?
INTERVIEWÉ EN MARS-LUI
Je ne sais pas. Je sors bel et bien avec Marie-Pier.
INTERVIEWER-TCHILL-MOI
Vas-tu dire toutes tes négations?
INTERVIEWÉ EN MARS-LUI
Je ne sais pas, je t’avouerai que c’est stressant ta patente.
INTERVIEWER-TCHILL-MOI
Alors, comment ton amour…
INTERVIEWÉ EN MARS-LUI
Au quotidien… je te dirais… ben habituellement je te dirais que ça va là… on est pas mal sur la même longueur d’ondes, sauf que là ces temps-ci c’est comme plus elle qui drive mettons la patente. Pis moi je euh surfe. Je surfe sur son enthousiasme.
INTERVIEWER-TCHILL-MOI
OK! Mais est-ce que euh tu euh fais des fois des… comment lui démontres-tu ton amour habituellement disons?
INTERVIEWÉ EN MARS-LUI
Ben eum mettons des fois je vais dormir chez elle sans l’avertir. Ça lui fait plaisir. Mais des fois c’est barré faque je retourne chez nous.
INTERVIEWER-TCHILL-MOI
Elle répond pas à son cell?
INTERVIEWÉ EN MARS-LUI
Elle a pas de cell.
INTERVIEWER-TCHILL-MOI
Bon, une hippie?
INTERVIEWÉ EN MARS-LUI
Non, elle a juste pas d’argent.
INTERVIEWER-TCHILL-MOI
Une hippie pauvre?
J’essaie de faire des blagues parce que je suis mal à l’aise.
INTERVIEWÉ EN MARS-LUI
Non non, je sais pas pourquoi elle a pas de cell. On en a jamais parlé vraiment.
Je ris parce que je sais pas si c’est vrai.
INTERVIEWER-TCHILL-MOI
Et ça va bien vous deux?
Un petit silence où je checke mon cell pour pas le regarder lui.
INTERVIEWÉ EN MARS-LUI
Oui.
Le plus petit oui de l’histoire du oui.
INTERVIEWÉ EN MARS-LUI
J’ai rien à lui reprocher. J’ai la tête ailleurs. C’est avec elle que je devrais avoir c’te discussion-là.
INTERVIEWER-TCHILL-MOI
Si tu veux, on peut s’en reparler le mois prochain.
INTERVIEWÉ EN MARS-LUI
C’est une bonne idée. Mais elle a rien à se reprocher là.
INTERVIEWER-TCHILL-MOI
Oui, tu l’as déjà dit.
daniel-coeur-copie

François a parlé avec Marie-Pier. Il insiste qu’elle n’a rien à se reprocher, mais qu’il n’arrive pas à formuler son malaise dans la relation. On s’en reparle le mois prochain.